A l’infinité

Peinture acrylique, collage papiers, peinture relief, feutres

Format 50 x 70

J’ai été fouiller parmi mes vieilles toiles pour en trouver une sur laquelle peindre et si ma mémoire ne me fait pas défaut, celle-ci a une quinzaine d’années. Je venais de prendre la décision d’arrêter les portraits ethniques aux crayons de couleur que je travaillais depuis plus de dix ans et je voulais (re)tenter le travail sur toile. J’ai longtemps tourné autour de cette toile sans savoir quoi en faire. Toute cette surface blanche et pas la moindre idée en tête. Alors je l’ai cloisonnée en plusieurs parties pour travailler des petites surfaces. J’ai très vite abandonné l’idée (et cette toile). Je voulais le geste ample. Libre.

En retravaillant dessus le mois dernier, je me suis souvenue de qui j’étais à ce moment-là, de ce vers quoi je souhaitais aller. Je me suis alors demandée combien de fois encore, j’allais revenir y déposer des petits bouts de moi, combien de fois cette toile allait vivre de transformations.

Si elle ne part pas vivre ailleurs ce sera sans doute à l’infinité.

21 réflexions sur “A l’infinité

  1. Wahou quelle transition! J’aime ce que ta toile est devenue. Elle a évolué de façon épanouie, ouverte et si lumineuse. Il a une touche de liberté qu’il n’y avait pas dans la première.
    Le résultat est frais, vivifiant avec les touches de chaleurs nécessaires pour équilibrer le tout face aux touches plus froides.
    C’est comme une réponse pétillante face aux aléas de la vie.
    Peut-être est-ce une évolution qui t’est propre. La personne qui a peint il y a 15 ans n’est plus celle qui peint aujourd’hui.
    Si ta personnalité se rapproche de ce qu’est devenue cette toile, tu peux être heureuse du rayonnement que tu apportes 🙂
    Belle journée à toi

    Aimé par 1 personne

    1. Il est évident que je ne suis plus celle d’il y a 15 ans et la maturité me porte à aller vers l’essentiel, même si cela reste un travail de chaque instant. Sans doute aussi suis-je plus à oser expérimenter, à lâcher-prise tout simplement 🙂
      Merci infiniment pour le regard que tu portes à mon travail et tout ce que tu en dis de beau. ❤
      Belle soirée, Val et à bientôt.

      J'aime

  2. hihihi, voilà encore une ‘mutation’ des plus réussies, laurence! je comprends d’autant mieux ton plaisir à voir la vieille 2 CV transformée en dentelle 😉
    ta nouvelle toile est touchante: j’y vois un visage de femme-enfant aux cheveux blonds tout à droite et de sa tête semble partir les vagues de son imagination (et de la tienne, sans doute)
    cet univers poétique et onirique me parle beaucoup plus que ‘l’étude des carrés’…..faut dire que j’aime les courbes plutôt que les angles alors je me fonds dans la douceur de ta nouvelle création………..mmmmmmm…….que c’est bon! merci tout plein!
    et je t’embrasse!

    J'aime

    1. Oui,quand j’ai vu ton article, j’ai trouvé amusant cette idée de mutation qui faisait écho à mon article… comme quoi ! 😉
      A l’origine l’étude des carrés devait être des tableaux dans le tableau mais le fait de cloisonner m’a très vite dérangée, c’est pour cela que je n’ai jamais fini cette toile. En la retravaillant avec l’espace retrouvé, je me suis retrouvée aussi 🙂
      Merci pour tout ce que tu évoques de beau sur cette toile, aujourd’hui. Je t’embrasse, Maly.

      Aimé par 1 personne

    1. Merci beaucoup Delphine (si je ne me trompe pas) 🙂
      Contente qu’il te plaise.
      Ah, Abyss. Oui je vois ce que tu veux dire concernant les créatures. D’ailleurs si j’ai aimé ce film c’est surtout pour les créatures. Va savoir si mon subconscient ne m’a pas transcrit l’idée trente ans après ! 🙂

      Aimé par 1 personne

  3. J’aime beaucoup cette idée de transformer des toiles existantes, leur donner une autre vie, de créer à partir de ce que tu étais à un instant T vers ce que tu deviens.
    Un vrai univers onirique – on se sent emporté, transporté dans un autre monde. Merci Laurence pour ce partage et ce cheminement.

    Aimé par 1 personne

  4. Décidément, tes toiles me parlent. Regardant celle-ci, je me demande si elle n’a pas été réalisée à la même époque que celle que tu nous présentais pour ton article « La traversée des rêves ». On y retrouve les mêmes élans. Le choix des couleurs pour celle-ci est extrêmement harmonieux. Merci de partager ta passion avec nous, et bonne journée !

    Aimé par 1 personne

    1. Tu as l’œil, Marguerite ! 🙂
      La période est toute récente, elle a débuté avec l’année 2019 et le tableau « Bleu lumière ». « La traversée des rêves » vient juste avant celui-ci.
      Merci à toi, je suis ravie de savoir que mes toiles te « parlent »
      Bonne journée, également !

      Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s