Automne

La réalisation de ce tableau a suscité beaucoup de questionnements de ma part. Passer d’un format très petit comme les 10×10 travaillés précédemment à un format 50×100 a été à la fois libérateur et perturbateur. Si, au moment où je peins, des évidences voient le jour dans les couleurs placées à tel endroit ou dans les traits que je donne aux formes qui se dessinent, il y a quelquefois au fil des lignes que je trace, des hésitations ; cette idée de peu ou de trop qui me demande du recul et des pauses pour mieux saisir quand poursuivre ou quand m’arrêter. Cette assonance est fragile, à l’image de nos vies en mouvement, c’est une écoute particulière afin de trouver le bon équilibre entre ce que je tente d’exprimer sur la toile et ce que je suis. J’ai beaucoup pensé à l’écriture, à cet équilibre des mots auquel j’attache une grande importance et qui nécessite en permanence de la constance et une nouvelle fois la similitude avec mon travail sur toile m’a frappée.

Acrylique, encres de couleur, collage papiers, feutres Posca, stylo encre gel

50 x 100

En attendant Hiver, vous pouvez découvrir les saisons précédentes Printemps et Eté

28 réflexions sur “Automne

  1. Bonsoir Laurence,
    Que c’est beau, tant dans l’ensemble que dans le détail.
    On, ou plutôt, je ne pense pas au peintre habituellement, mais seulement à ce qu’il a peint. J’essaye de lire la toile avec mes ressentis et j’avoue, que jamais je ne pense à ce que le peintre, l’artiste ressent lorsqu’il crée. Je peux me demander ce qu’il a voulu exprimer, mais jamais à sa façon et à son approche pour le « dire ». Je ne connais pas l’art. Je suis simplement une personne offerte à la perception. Je me laisse toucher. Je me rends compte que c’est égoïste car jamais je ne me suis dit que cela pouvait être difficile, perturbant d’arriver au résultat final.
    Tu m’ouvres les yeux. Tu m’apprends à voir une toile autrement. Je suis désolée d’être aussi « brute » en la matière ou aussi ignorante.
    Ce que tu as peint me touche car cela représente un tout. Ta toile est comme une saga à plusieurs tomes. On pourrait la lire d’une traite, mais on peut également s’attarder à chaque « étape ». Elle est tout simplement « vivante » cette toile.
    J’essayerai la prochaine fois, de voir, d’imaginer le travail, la difficulté ou l’état d’esprit de la personne qui crée. Encore une belle énigme pour moi.
    Merci pour ce partage et pour m’avoir appris un peu plus.
    Belle soirée à toi.

    Aimé par 1 personne

    1. Bonjour, Val,
      Tout ce que je livre sur mon travail reste très personnel bien sûr, mais oui, certaines toiles demandent davantage d’investissement, de réflexions aussi. C’est vraiment une idée d’équilibre qui primait sur ce tableau. Equilibre des couleurs, des lignes, de l’espace, équilibre de vie… J’avais tellement à dire dessus…
      Je suis contente que ce tableau puisse être aussi bien perçu parce que, oui, il s’agit bien de mettre en avant la vie (en dépit de la saison qui pousse à penser le contraire) car même invisible, la Terre est vibrante de vie.
      Merci pour tout ce que tu en dis de beau, ça me fait plaisir et ne sois pas désolée. J’attache plus d’importance au ressenti qu’à la compréhension de mon travail 🙂
      Belle journée à toi.

      J'aime

  2. Après t’avoir lu, je t’ai trouvée très exigeante avec toi-même et plutôt sévère. Même si je comprends cette réaction car on sait les artistes très pointilleux sur ce qu’ils veulent faire et le résultat final quine leur convient pas toujours.
    Ce tableau est superbe et donne la sensation que l’arbre nous parle de l’automne, de ce qu’il ressent à ce moment.
    Lorsqu’on le voit, au travers de tes couleurs et du mouvement de l’ensemble du feuillage, on ressent la nette sensation que et arbre a revêtu ses plus beaux habits pour masquer ses derniers jours de pleine vie dont il veut profiter totalement.
    Le contraste avec le ciel encore bleu et le sol dont la couleur est celle des sols forestiers automnaux qui sentent bon l’humus et les odeurs diverses. Les tons utilisés pour ce sol laissent entrevoir une sensation de douceur que celle de l’automne en octobre.
    J’observe avec détail ce grand tableau et attribue de l’importance au bas du tronc et aux racines qui sont bien rattachés au sol comme pour annoncer l’hiver va arriver bientôt et dit : « je vais m’endormir mais je reste bien présent, accroché à ma terre nourricière ». Une terre nourricière qu’on devine avec ce qui peut être assimilé à des petites chutes d’eaux sous l’arbre.
    Voilà une œuvre qui m’a fait penser aux croyances celtiques qui connaissaient quatre forces : l’air, l’eau et le feu qui se rejoignent vers la quatrième, à savoir la terre. Dans ton tableau apparait d’abord l’air avec le ciel, puis la terre avec l’arbre et le sol et l’eau avec cette sorte de rivière ou de source sous l’arbre.
    Un œuvre très parlante, très symbolique. Pour moi, c’est un tableau plein de sensibilité avec un style original qui me plait beaucoup par la douceur qui s’en dégage ainsi que par les tons et par les rondeurs.

    Aimé par 1 personne

    1. Je voulais juste exprimer les difficultés que j’ai rencontré pendant la réalisation de ce tableau, mais je me demande si je me suis bien fait comprendre. 🙂
      Très heureuse de lire tout ce que tu exprimes sur ce tableau. Il est effectivement empli de symboles, et je suis contente que tu les perçoives parce que chaque strate a son importance, tout comme chaque partie, chaque ligne, chaque teinte, chaque élément, fait parti d’un tout, unifie l’ensemble et ne peut exister l’un sans l’autre.
      C’est un tableau qui parle de vie, de sa présence en tout, quand bien même elle se trouve en retrait de par la saison.
      Merci Yann. Infiniment.

      Aimé par 1 personne

  3. Quel tableau woua! Un travail de titan, de beaux détails que l’on peut voir plus précisément avec les plans rapprochés. J’aime beaucoup cet arbre d’automne et la composition qui part du ciel vers la terre jusqu’aux racines! Je distingue bien 3 parties : air, terre et sous la terre, le tout en harmonie avec les couleurs! Bravo Laurence, ce format 50×100 te va bien, bonne soirée ツ

    Aimé par 2 personnes

  4. C’est normal le doute, le questionnement dans la réalisation d’une œuvre (je parle de mon cas). Je suis d’accord c’est parfois difficile de trouver cet équilibre de l’œuvre, de vouloir trop en faire.
    Cet arbre est magnifique, glorieux. Un hymne poétique à la Nature, à la Vie.
    Splendide !
    Je vous souhaite une bonne journée

    Aimé par 2 personnes

  5. Je te trouve bien exigeante envers toi-même alors que tes toiles sont si belles.
    Pourquoi ne pas une fois essayer de donner libre cours à l’inspiration sans aucune contrainte de peu ou de trop, sans intellectualiser, tu aurais peut-être de belles surprises…
    Quoiqu’il en soit j’adore le contraste entre la densité de l’arbre et la merveilleuse dentelle des feuilles et des racines sur un fond de palette au tons très oniriques.

    Aimé par 1 personne

    1. Merci Alma, contente que tu apprécies mes toiles 🙂
      Sur un tableau aussi grand, si je ne prends pas du recul, ça peut très vite devenir du n’importe quoi. je ne pense pas réellement intellectualiser mon travail, C’est davantage une forme d’écoute à laquelle je reste attentive car il me parait important de trouver dans les lignes que je trace une certaine harmonie visuelle, Elle définie ce que je tente d’exprimer. Certaines sont spontanées, d’autres plus réfléchies. Si je perçois un déséquilibre dans le mouvement ou la forme il m’arrive alors de repeindre certains endroits de la toile avant de poursuivre, de réinventer ce qui me « parle ».
      Même l’expression libre de l’inspiration demande des ajustements. 🙂

      Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s