17 réflexions sur “Deux mondes à quelques mètres l’un de l’autre.

  1. Je connais malheureusement ça en Bretagne et en Normandie. Certaines plages sont propres et d’autres souillées par tous ces détritus qui arrivent du large et dépendent beaucoup des courants qui vont vers certaines plages et en évitent d’autres..
    Des saloperies jetées la plupart du temps par des plaisanciers pour qui la mer est une poubelle sans fond. Heureusement, avec d’autres personnes, beaucoup de jeunes qui sont écœurés et les municipalités, nous nettoyons ces plages et faisons le tri entre les différents déchets.
    Nous aimerions que soient crées des bateaux garde-côtes « fantômes » qui puissent prendre sur les fait ces pollueurs et les interdire de navigation pour une durée indéterminée en plus d’une sérieuse amende. Malheureusement, ces gens possèdent de l’argent et ont des relations, aussi n’ose-t-on pas y toucher, à mon grand regret.

    Aimé par 2 personnes

      1. Malheureusement si, ils en ont conscience et c’est là le problème mais leur raisonnement est « Après moi le déluge ! »
        Ils agissent en parfaits égoïstes qui se moquent totalement des conséquences de leurs actes puisqu’elles ne les touchent jamais directement.

        J'aime

  2. On ne peut qu’être triste et consterné face à la première série. La mer ne rejette que ce que l’homme a balancé dans ses eau et elle nous jette à la face notre stupidité et inconscience.
    J’aimerais retrouver une mer comme sur les images de la seconde série, belle, émouvante, enchanteresse.

    Aimé par 1 personne

  3. J’ai honte du spectacle qu’offre la première série, c’est notre oeuvre…
    Les suivantes sont belles, à croire que jamais humain n’y a mis les pieds!
    Tu es aussi très douée pour la photo, j’adore la dernière, d’ailleurs elle rappelle tes toiles.

    Aimé par 2 personnes

    1. Ce fut un vrai choc. L’océan est réellement devenue la poubelle du monde et oui c’est notre oeuvre.
      Pour la seconde série, c’était pourtant le même lieu à quelques mètres de distance. Le contraste avait quelque chose d’irréel…
      Merci Alma, l’océan m’inspire même quand je ne cherche pas à le peindre 🙂

      Aimé par 2 personnes

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s