Petites graines de bonheur (suite)

Les petites graines de bonheur reviennent avec une nouvelle série. Et qui dit nouvelle série, dit nouveaux lieux. C’est le premier dimanche de ce second confinement, il fait presque chaud sous le soleil de novembre. Lucile et Lïam m’accompagnent. Je passe par la route en direction du centre ville pour rejoindre la Garonne. Le début de la ballade n’a d’autre intérêt que celui d’atteindre le fleuve. Pourtant au fil de mes pas, il me parait évident que les galets ont leur place partout où on ne les attend pas. Poteaux électriques ou bien le trottoir devant le collège deviennent des endroits propices où en déposer.

Le rocher marque le début du sentier qui descend vers le fleuve. J’y place un galet comme une invite à en découvrir d’autres. Pourtant si tous les endroits où je dépose les suivants me semblent couler de source, ce n’est pas forcément le cas pour les promeneurs que je croise… qui ne les voient pas. Alors que je cherche où placer les derniers galets, un curieux s’approche de l’un d’eux mais n’ose pas le prendre. Quoique éloignés, je suppose que notre présence (Lucile photographie et Lïam cherche avec moi des emplacements) y est pour beaucoup.

Effectivement, alors que nous sommes sur le retour, nous remarquons que certains galets ont déjà disparus… et ça se poursuit le lendemain quand en rentrant du collège, Lïam, un grand sourire lui mangeant le visage, me dit que ceux déposés sur les poteaux électriques ont été trouvés.

J’ai au moins fait un heureux 🙂

Photos : Lucile Duneau-Délis

49 réflexions sur “Petites graines de bonheur (suite)

    1. J’ai appris depuis que ça se faisait partout ! #trouvemongalet mais à la différence de mon intention le but est de les faire circuler.
      Je garde mon idée de semer un peu de bonheur en ces temps particulièrement moroses. Et les retours dans ma ville sont plutôt sympas, 🙂

      Aimé par 1 personne

  1. Bonjour Laurence,
    Comme l’idée est belle. J’aimerais vraiment tomber sur tes graines de bonheur. Je trouve qu’elles illuminent les lieux et certaines doivent illuminer des coeurs puisqu’elles ont été récolté. Je ne sais pas si j’oserai en prendre une et qu’elle serait ma réaction. De peur de détenir une chose qui ne m’appartient pas, je crois que je la laisserai en place, mais tout en pensant qu’elle pousserait bien chez moi 😉
    J’espère un jour tu trouveras, à la place de tes graines de bonheur, une graine différente laissée pour toi.
    Je t’embrasse. Belle récolte, sous toutes formes.

    J'aime

  2. Bon nombre de ces graines de bonheur mériteraient de faire l’objet d’une exposition.
    Si ces galets superbement peints se trouvaient au fond des ruisseaux, les passants se mouilleraient les pieds pour aller les ramasser.
    L’idée que tu as eue de les semer est vraiment excellente : elle semble avoir fait un heureux qui est aussi un esthète. Il n’est pas impossible que d’autres aient agi de la même façon.
    Je regrette de ne pas avoir été un de cs passants après que tu aies semé ces jolies graines de bonheur.

    Aimé par 1 personne

  3. Certains galets sont sûrement exposés sur des meubles, des vitrines de bibliothèques ou sur des frigos. 😉 L’adresse du blog où les gens pourraient découvrir l’origine et l’histoire de ces petits cadeaux est-elle inscrite dessus ou dessous ?

    J'aime

  4. Mais quelle merveille ! Félicitation à Lucile, ses photos sont remarquables, ma préférée, dans l’arbre ! J’ai commencé aussi à peindre sur les galets ramassés ensemble… Ton énergie et ta générosité m’accompagnent dans mes balbutiements… Merci pour cela. Tendrement.

    Aimé par 1 personne

      1. C’est une très belle intention Laurence et j’imagine le bonheur que cela peut apporter à ceux qui les cueillent. Je n’avais pas lu ton commentaire à Almanito, je ne lis jamais les com d’avant, pour ne pas être influencée. Bon w-e!

        Aimé par 1 personne

  5. Merci à Lucille pour les jolies photos, alors 🙂
    Tes petites graines de bonheur ont plu, c’est bien, mais dommage que les gens ne les laissent pas pour donner aux autres l’occasion de les voir… L’humain est ainsi fait…t si cela a fait un heureux, ma foi, c’est bien 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Mon intention est réellement que les promeneurs les emportent… Ces « graines » sont faites pour cela. Une façon pour moi de semer du beau jusque chez eux…
      J’ai eu un retour dans ce sens lors de la première série et c’est tout ce que je pouvais espérer 🙂

      Aimé par 2 personnes

      1. Je comprends ta démarche, mais j’aurais regardé, pris des photos sans les emporter. Un peu comme certains fruits sur un arbre, quoi de plus beau que des amandes, une orange ou une grenade sur un arbre? Je ne peux pas les cueillir…

        Aimé par 1 personne

  6. oh que c’est beau! un vrai conte de fées, ou même de noël! tu es un Ange, Laurence, réellement! et je t’admire au plus haut degré!
    non seulement tu fais des heureux mais grâce à toi, ces heureux vont sourire à chaque fois qu’ils poseront leur regard sur le galet trouvé tel un trésor! et oui c’est inestimable!
    je t’embrasse fort! ❤

    Aimé par 3 personnes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s