Jardiner le printemps à venir

Il est dix-huit heures. Le crépuscule noie sa solitude au milieu des derniers passants.  On s’est donné rendez-vous rue Ménager. On a escaladé le muret, puis la grille fermée du parc. Il y a comme une urgence à vivre qui dépasse la peur. Ce n’est ni de l’inconscience ni de l’obstination à contourner les lois. Je crois que c’est juste vivre. Un désir d’espérance au creux de la désespérance.

On a enlevé nos masques. Je me suis couché de tout mon long sur l’herbe humide. Tu t’es déchaussée. Tes pieds nus dansent sur la mousse. J’inspire fort le parfum de la pluie tombée un peu plus tôt. Les arbres aux branches lourdes de bourgeons prêts à éclore bougent dans le vent. Me revient en tête Renouveau le poème de Mallarmé. Dans le ciel, les nuages voilent les premières étoiles, mais la lune ronde est pleine et laisse entrevoir ses rayons. Je pourrais presque m’imaginer jardiner le printemps à venir. Au loin, on entend les voitures, un avion. Ce n’est pas le silence que l’on a pu connaître l’an passé, ce n’est pas la même anxiété qui nous tient. C’est de l’ordre de la détresse et ça nous ronge sans bruit ni heurt.

Hier, un étudiant du campus a sauté du pont et s’est noyé dans le fleuve. Tu m’as rejoint dans ma chambre. Allongée contre moi, dans mon lit étroit tu as pleuré une partie de la nuit.

Demain, c’est samedi. On ira faire la queue à la banque alimentaire. Si le soleil persiste, on traversera la ville avant de rentrer bosser nos prochains partiels. Tu mettras ton chapeau et je prendrais ta main.

Ce n’est pas grand-chose mais les graines que j’ai plantées dans le pot de confiture ont germé. On est là, penchés tous les deux devant ces quelques brins tendres, la mine réjouie. Tu m’as regardé de tes grands yeux vert émeraude puis, avec lenteur, tu as effleuré mon sourire d’un baiser.

Les Plumes chez Emilie. Du thème vert 15 mots à placer : tendre, jardiner, émeraude, rayon, arbre, renouveau, espérance, graine, peur, chapeau, danser, soleil, mousse, ménager, mine

Crédit photo Pinterest

31 réflexions sur “Jardiner le printemps à venir

  1. Quel merveilleux texte qui exprime si bien ce que beaucoup de gens ressentent, un an après le début de cette gabegie.
    Merci de témoigner que l’amour est encore et toujours la plus belle réponse, et le meilleur des anticorps.
    •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

    J'aime

  2. Comme je comprends leur envie de retrouver une vie…comme avant ! Même si pour certains, la vie n’était pas plus facile, avant. Et malgré tout, il leur reste cette faculté de s’aimer, de se consoler, de s’émouvoir en voyant la vie percer à travers la terre de ce petit pot de confiture.
    Et que dire de l’angoisse, du désespoir de certains de ces jeunes pas assez forts psychologiquement pour survivre à cette crise qui n’en finit plus ? Bisous Laurence, c’est toujours aussi beau ce que tu écris.

    J'aime

  3. Bonjour Laurence
    Ton texte exprime avec justesse nos ressentis actuels et ce besoin de reconnecter à notre vraie nature .Je pense comme toi à la jeunesse de ce pays et aussi à nos choix de ces dernières années. Choix si matériels et si néfastes pour notre environnement. Je crois que cette période est une grande leçon de vie . Nos villes ne seront peut-être plus nos rêves d’existence. De plus en plus de jeunes les quittent pour profiter des moments présents et gratuits que la forêt, la montagne et la mer nous proposent.
    Belle journée à toi et merci pour ce texte fort.
    Alan

    Aimé par 1 personne

  4. Un très beau clin d’oeil à la jeunesse qui depuis un an souffre beaucoup plus que la plupart d’entre nous de ce chamboulement de vie qui les prive d’école, de lycée, de fac et les laisse souvent au bord du chemin faute de pouvoir bosser quelques heures pour mettre un peu de beurre dans les épinards qu’ils n’ont même pas. Merci Laurence pour ce beau et tendre texte.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s