22 réflexions sur “Le chant de la Terre VIII

  1. L’œil du cyclone si calme, si beau.

    mais calme trompeur. « L’expression courante, « être dans l’œil du cyclone », ne se trompe pas. C’est bien le calme après la tempête mais c’est aussi le calme avant le retour de la tempête. Un retour brutal et paroxystique avec des vents soufflant à de folles vitesses dans le sens inverse de ceux qui se déchaînaient avant que l’œil ne ramène un calme provisoire. Les spécialistes s’intéressent de plus en plus à cette zone centrale des cyclones. Car c’est elle qui pourrait conditionner la marche des cyclones. Et on ne sait toujours pas prévoir complètement leur trajectoire et leur intensité. »

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s