Nébuleuse III

Acrylique sur toile

60 x 80

Laurence Délis


Publicités

Apesanteur (évolution d’une toile 2)

Après le passage de la couleur, les papiers déchirés perdent leur fonction première. Les mots, les phrases trouvent un sens nouveau, se créent un nouvel univers.

Apesanteur5

Apesanteur

 feuilles de papier déchirées collées sur toile,  peinture acrylique,

format 50 x 50

Pour connaître l’évolution de cette toile c’est ⇒ ici

 

 

évolution d’une toile

 

J’ai réalisé ce tableau en 2012 à la suite d’une démonstration de mon travail dans la classe de mon fils, alors en grande section de maternelle. Il avait servi de base explicative à un tableau « Le souffle du vent » que j’avais fait précédemment. Depuis il était stocké et prenait la poussière avec un grand nombre d’autres toiles.

J’ai envie de peindre, mais pas de toile vierge. Je n’en achète plus qu’une ou deux par an. Je privilégie l’achat de tubes de peinture. Alors je décide que celle-ci servira de base à une nouvelle peinture.

Pour cela je recouvre la totalité de la toile de bouts de papier déchirés. (J’ai un grand nombre de feuilles de la première mouture du roman que je viens de terminer d’écrire qui fait très bien l’affaire)

Le support est plein de reliefs. A certains endroits j’y superpose plusieurs couches de papier afin d’en atténuer la texture irrégulière, à d’autres endroits je décide qu’une seule couche suffira. Voilà une nouvelle toile, créée à partir de feuilles de papier à recycler, de mots encore à l’intérieur de moi qui, petit à petit, prennent vie dans une autre dimension.

articleblog

Ne reste plus qu’ à laisser parler les couleurs

Pour découvrir « Le souffle du vent » c’est ⇒ ici

Pour voir la finalité de ce travail c’est ⇒ ici