10×10 les cinq derniers

La série des 10×10 est terminée. J’ai eu du mal à faire la jonction avec les 5 précédents, j’ai donc retravaillé le dixième avant de commencer le onzième tableau. Finalement la série complète va au delà du minéral au végétal. Pour les derniers tableaux, le ciel et l’air se sont imposés comme allant de soi et ce n’est qu’une fois les quinze tableaux terminés que j’ai réalisé que le premier et le dernier formaient la boucle reliant l’ensemble des autres.

Une nouvelle fois je constate que la contrainte – ici le format imposé – me lasse vite. Pendant la réalisation de ces derniers 10×10, comme une nécessité, j’ai travaillé en parallèle pendant la période des vacances scolaires une grande toile, la nuit, à l’abri du tumulte des jours. La lumière n’était pas excellente, sans parler de la fatigue mais le plaisir de « lâcher » tout ce qu’imposait les petits formats m’a permis de finaliser cette série.

La lecture de chaque colonne se fait de bas en haut

Rendez vous début décembre pour l’exposition où j’espère pouvoir faire une photo de l’ensemble des quinze.

37 réflexions sur “10×10 les cinq derniers

  1. Superbe ! J’aime beaucoup ce style de peinture qui s’écarte des tableaux des peintres du dimanche. On ressent beaucoup de sensibilité et d’imagination dans ces dessins et au travers des tons utilisées.
    Lorsque je regarde en détail les tableaux qui touchent au côté aquatique, j’ai l’impression d’accompagner une sirène et de voyager avec elle au milieu algues et des beautés de la mer. Tu fais si bien parler ces couleurs qu’on a la sensation d’appartenir à ces profondeurs océanes au point de parvenir à voir le visage d’une sylphide.
    Aussitôt quitté ces profondeurs, on pénètre dans un milieu végétal avec lequel on rentre aussitôt en communion. On plonge dans la poésie et l’imaginaire de la forêt qui s’ouvre à nous pour nous accueillir.
    J’ai apprécié énormément la partie qui donne l’impression que les arbres se penchent vers nous pour nous parler ou se confier. Un très beau travail qui est la preuve d’un talent certain et d’une belle sensibilité.
    Nowowak avait raison de parler de vous dans son billet : rater l’occasion de découvrir de tels tableaux eut été dommage.

    Aimé par 1 personne

  2. J’ai l’impression que la contrainte vous a fait « cheminer ». Elles sont formidables ces suites! Ce sont de très belles œuvres. Compte tenu des contraintes, je comprends que vous puissiez être lasse ou éreintée mais quand on contemple l’ensemble des toiles je n’ai qu’une chose à dire: soyez-en fière!

    Le résultat est exceptionnel!

    Aimé par 1 personne

  3. gros coup de coeur sur la forêt et son esprit ( 5e tableau en partant du bas ), est il à vendre? merci pour le partage de votre aventure artistique, on entre dans l’intimité du processus, et dans ce qui est à l’oeuvre dans la recherche et guide l’artiste, c’est passionnant!

    Aimé par 1 personne

  4. C’est féérique, ça invite au voyage dans les profondeurs, dans les hauteurs, dans des mondes imaginaires et poétiques.
    Un très bel ensemble Laurence.
    Je comprends que les contraintes de taille t’ont un peu bridée dans ton élan. Et ton besoin en parallèle de laisser libre court à tes aspirations. Le résultat es superbe.
    Belle journée à toi

    Aimé par 1 personne

  5. J’aime beaucoup. Vraiment. L’ensemble est cohérent. Dans les derniers, j’aime particulièrement celui au cœur de feu, avec les oiseaux, les bulles, et ce que je me plais à imaginer comme étant des coquillages. Le contour de terres inconnues vues du ciel… Ce petit tableau est un monde en soi. Bravo !
    Je comprends ta nécessité de « prendre l’air », de faire autre chose. C’est vrai aussi pour l’écriture (et sûrement pour toute œuvre de création). Pour ma part, en ce moment, je suis partie dans la rédaction d’un petit texte horrifique. Je me régale 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Merci pour l’appréciation, Marguerite et pour la jolie interprétation du 14ième tableau. J’aime beaucoup ce que tu en dis 🙂
      Bien sûr, la « routine » ronge n’importe quel travail créatif, je crois les pauses nécessaires, pour pouvoir mieux rebondir, même si c’est une façon très personnelle d’envisager ce temps de création. (j’en connais qui ont besoin de routine justement pour mieux écrire)
      Ah, je suis contente que tu écrives et que ce thème choisi soit un réel plaisir d’écriture 🙂
      As-tu pu résoudre ton problème sur le site Aufeminin.com au sujet de la parution de ta nouvelle ?

      J'aime

      1. Pour répondre à ta question : c’est non ; un coup ça marche, un coup ça ne marche pas. Ce n’est pas du tout grave, ce petit texte a été écrit pour me changer les idées. Mais je pense à la frustration de bien des participants, qui sont de ce fait confrontés à si peu de professionnalisme (serveurs faiblards, navigation compliquée sur le site, et donc lecture à l’avenant des textes, etc). À croire que c’est fait exprès pour faire fuir les lecteurs potentiels. C’est bien dommage.

        J'aime

  6. Bon jour Laurence,
    Diantre ! Je n’ai pas besoin de dire qu’il y a des heures et des heures de travail … en tout cas belle performance … Bravo !!!
    Il me faudrait commenter chaque œuvre … cependant, j’ai se ressenti d’un cycle à quatre saisons … une richesse dans le tracé, la couleur, le relief, l’onde de vie qui en ressort …
    Max-Louis

    Aimé par 1 personne

    1. Bonsoir Max-Louis. J’avoue être bien contente d’avoir terminée cette série. 🙂
      C’est vrai il y a dans l’ensemble de ces 15 tableaux l’idée de cycles, cycle de saisons, cycle du vivant dans tout ce qu’il y a d’universel et d’unique en même temps…
      Merci beaucoup pour ton retour et ton ressenti sur ce travail.
      Bonne soirée.

      Aimé par 1 personne

  7. L’œuvre finale vu dans son ensemble, woua!!! C’est un voyage entre la terre et la mer ou les fleurs, les arbres se mêlent à la végétation aux couleurs chaudes et les vagues, la mer, les oiseaux aux couleurs froides pour l’océan. Tout est cohérent et voilà comment je perçois et j’interprète tes 15 tableaux. J’imagine la somme de travail, la minutie. A regarder de loin pour la vue d’ensemble et ensuite de près pour les détails de chaque tableau! Félicitation Laurence, très bonne soirée ツ

    Aimé par 1 personne

  8. Il y a une vraie cohésion dans cette série, une évolution de l’eau vers la terre pour retourner à l’eau. J’aime beaucoup ton univers, plein de poésies.
    Parfois la contrainte peut libérer la créativité, mais peut aussi bien la réduire à néant.
    Bonne soirée

    Aimé par 1 personne

  9. Bravo Laurence, c’est une très belle réalisation et j’ai aimé que tu partages avec nous le « making off » et tes impressions durant toute cette période de travail intensif.
    Le tout est cohérent et sublimement beau.
    On attend l’expo alors, que tu peux affronter sereinement, tu vas avoir beaucoup de succès 🙂

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s